Machu Picchu : voyage à la conquête d’un peuple disparu

Machu Picchu est la destination idéale pour les passionnées d’histoire, de recherches archéologiques et d’aventures mythiques. C’est une destination qui sort des sentiers battus. Elle vous invite à découvrir des légendes et des mythes anciens. Le site fait partie des 7 merveilles du monde de par son histoire, de son extraordinaire beauté, mais aussi de la magie qu’il dégage. En effet, le site a fait surgir l’une des plus belles histoires de la conquête espagnole : la quête de l’El Dorado.

Un vrai voyage à travers le temps

Le site du Machu Picchu est classé comme patrimoine mondial. Le parcours pour arriver au pied du Machu Picchu en elle-même est une extraordinaire découverte. Le peuple inca qui vivait dans la vallée du Machu Picchu fut l’un des plus prospères de son temps. Le Machu Picchu est ainsi célèbre pour sa culture, son agriculture et son art. Son peuple adorait leur divinité par des rituels consistant à s’enduire de poudre d’or avant de faire face aux dieux. Un rituel qui fait la renommée du peuple et qui a également attisé la convoitise des colons espagnols d’où la légende de l’El Dorado. De ce fait, la destination est un retour dans l’histoire de la conquête de l’Amérique du Sud par les Espagnoles. Les visiteurs peuvent imaginer les réactions de ces peuples en voyant débarquer les conquérants aux cheveux d’or qu’ils considéraient comme des dieux venant les bénir et qui, pourtant, les ont assouvis. En d’autres, termes, le voyage place ses hôtes au cœur de l’histoire de la fin d’une civilisation.

Randonnées et aventures en pleine nature comme activités

La visite du Machu Picchu offre plusieurs activités à faire aux touristes et visiteurs locaux. En effet, les passionnées de sports et de randonnées auront la possibilité de parcourir les sentiers des Incas pour accéder à la citadelle Machu Picchu. Que ce soit à travers les pistes ou les forêts, l’aventure est au rendez-vous. Pour arriver au pied de la cité, il faut faire de la marche, du vélo ou du kayak. À l’arrivée dans la cité de Machu Picchu, les visiteurs peuvent traverser les labyrinthes de la cité, toucher de leur main les vestiges de ce peuple mythique et découvrir la porte du soleil appelé « Intipunku » qui servait de contrôle des entrées et de sorties dans la cité. Ils peuvent également grimper les montagnes aux alentours, que ce soit celle de montagne Huayna, du Machu Picchu ou la montagne Putucussi. Cela leur permet d’apercevoir la beauté de la citadelle en hauteur.

Transport et hébergement

Pour accéder à la cité des Incas, il faut réserver un billet pour le Machu Picchu. De Lima, il suffit de traverser en automobile les cordillères des Andes, s’arrêter dans la ville Cuzco (qui est le point névralgique de la civilisation inca) et partir dans le petit village d’Aguas Calientes. C’est la cité la plus proche du Machu Picchu. Ensuite, soit vous partez en randonnée de 5 jours pour parcourir un paysage féerique et rencontrer les autochtones avant d’arriver sur le site, soit vous prenez le bus jusqu’à Aguas Calientes et marchez quelques heures pour aboutir au pied de la montagne Machu Picchu. Pour ce qui est de l’hébergement, de nombreux établissements hôteliers sont accessibles aux environs du site et principalement à Aguas Calientes. Vous avez aussi des endroits pour faire camping sur les lieux comme au Camping de la municipalité du Machu Picchu. On peut aussi louer des tentes et s’installer à la belle étoile ou louer des chambres d’hôtes et des gites au pied de la montagne du Machu Picchu.

You may also like...

Popular Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *