travailler avec les blogueurs voyage

8 trucs à savoir avant de travailler avec les blogueurs voyage

Si tout le monde sait dans le tourisme qu’il faut communiquer sur internet, quand vient le temps de travailler avec des blogueurs, c’est comme se retrouver face à une feuille blanche et sécher. Avec mes collègues du Collectif des blogueurs voyage, nous travaillons depuis quelques années avec des marques du secteur du tourisme et il n’est pas rare que nous entendions des phrases du genre « c’est difficile de travailler avec des blogueurs », « internet c’est compliqué », « comment trouver les bons blogueurs », « quel ROI ? »  Pourquoi serait-il plus difficile de travailler avec les acteurs du net que de travailler avec les médias traditionnels ? Pourquoi serait-il si difficile de travailler avec les blogueurs ? Pourquoi attendre plus d’un blog que d’un medium traditionnel ? Rien n’est difficile. C’est la méconnaissance et le vaste choix de ce nouveau medium qui le diabolise. Lors du salon des blogueurs voyage qui s’est déroulé à Cannes le 19 septembre dernier, nous avons abordé toutes ces questions. Après les 10 trucs à retenir pour les blogueurs voyage, retour sur les 8 trucs à savoir avant de travailler avec les blogueurs.

Un blog = une personnalité, un contenu qui lui ressemble

Un blog n’est pas un medium traditionnel, c’est avant tout un espace personnel derrière lequel se cache une personnalité qui a créé son site pour partager sa passion pour le voyage. Le succès d’internet, la force du storytelling et le développement du emarketing ont poussé les marques à s’y intéresser pour leur pouvoir d’influence, oubliant parfois que derrière ne se cachent pas des journalistes qui travaillent pour des rédactions mais des passionnés, qui travaillent pour eux, pour leurs lecteurs.

C’est une donnée très importante qu’il ne faut surtout pas négliger ou oublier car le succès d’un blog est avant toute chose lié à cette personnalité. Quelque soit votre marque et quoique vous fassiez pour séduire les blogueurs, si cela ne leur correspond pas, le résultat produit ne répondra pas non plus à vos attentes ! Si vous voulez les séduire, à vous de leur proposer des choses qui leur ressemblent, qui soient adaptées à ce qu’ils aiment, à ce qu’ils ont l’habitude de partager. Tout simplement à ce qu’ils sont (tout en répondant à votre stratégie bien sûr).

Traviller avec des blogueurs voyage - Un blog c'est quoi

Un blog voyage = un positionnement, une audience, un medium ciblé, en affinité

Ce qu’il y a de formidable avec le medium blog, c’est qu’il est extrêmement pointu. Si un blog est bien réfléchi et bien construit, il a un positionnement (luxe, aventure, voyage à deux, voyage en famille, voyage et photo…) et une audience (les femmes, les jeunes, les seniors, CSP+, les familles, les voyageurs à petits prix…). Ces deux facteurs en font un outil extrêmement ciblé avec un lectorat en affinité avec vos cibles (exemple : vous n’allez pas demander à un blogueur « petit budget » de venir tester un hotel de luxe comme vous n’allez pas demander à un blogueur luxe de tester une auberge de jeunesse).

De fait, ce medium ne se travaille pas essentiellement sur la puissance, il se travaille surtout  pour son affinité vs son lectorat, sa notoriété, son influence et son autorité sur les réseaux sociaux. Attention plus un media est ciblé, plus il est confidentiel donc il ne faut pas mesurer l’influence forcément aux « gros » chiffres.

Je vais vous donner un exemple très précis : Audrey du blog roulettes et sac à dos voyage seule en fauteuil roulant. Ses chiffres sont petits sur les réseaux sociaux mais en aucun cas on ne remet en cause son influence sur le handi-voyage. Aucun voyageur valide ne va pouvoir donner des conseils aussi pointus que les siens et parler aussi bien de l’accessibilité d’un pays, d’une ville ou d’un site aux voyageurs en fauteuil roulant. Aucun voyageur valide ne va avoir son autorité, sa voix sur le handi-voyage.

Il en va de même pour tous les autres univers : le voyage en famille, le kytesurf, le vélo, l’écotourisme, le voyage en solo, le voyage à petits prix, le trekking…  Aucun voyageur solo n’aura une autorité sur le voyage en famille, aucun voyageur en couple n’aura une voix sur le voyage en solo… Les blogs sont comme la presse spécialisée : chacun d’eux peut répondre à un objectif de communication ciblé.

Bien sûr il y existe des blogs puissants avec une audience à 7 chiffres mais ceux-ci sont plus de l’ordre du webzine « généraliste voyage » avec derrière toute une communauté de rédacteurs. Ces sites-là répondent à d’autres objectifs, complémentaires à ceux du blog. L’un va jouer sur la personnalité, l’attachement, l’histoire, l’autre sur l’extraordinaire ou le sensationnel avec des titres accrocheurs. Si on devait les comparer aux médias traditionnels (par rapport à l’audience, pas au contenu bien sûr) je dirais que d’un côté nous avons une grande chaine généraliste (un webzine) et de l’autre une chaine thématique (un blog). L’un ne se substitue pas à l’autre. Ils se complètent !

Un blog, des réseaux sociaux, une communauté, une influence

On vient de le dire, l’influence d’un blogueur ne mesure pas aux chiffres d’audience de son blog mais plutôt à l’autorité qu’il a sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui c’est une grande force pour les blogueurs d’être multicanaux. Il y a bien sûr leur site mais aussi Facebook, Twitter, Instragram, Youtube et autres sur lesquels ils fédèrent leur communauté. Tout ce qu’un blogueur influent va publier en instantané pendant ses voyages (le microblogging), va contribuer à la notoriété d’une marque, d’une destination, d’un produit, et a autant de valeur que ce qu’il va publier sur son blog au retour de son voyage. La première grande force des blogueurs les plus influents est de savoir microbloguer autant que de bloguer. La deuxième est de proposer une communication diluée dans le temps : à court terme sur les réseaux sociaux, à moyen et long terme sur leur blog et la troisième de proposer un contenu présent à vie sur leur site.

Les communautés sont fidèles et ne se privent pas de faire des compliments, des remarques, des critiques et à interagir avec les blogueurs qu’elles considèrent comme leur « bon pote qui leur donne des conseils voyage ». Avant de publier, une photo, un article, une vidéo, un blogueur réfléchit à ce qu’il va poster pour séduire et fidéliser sa communauté.

Aurélie Krau de l’agence Travel Think a décrypté tout ça pour vous dans sa conférence que vous pouvez revoir ici :

Comment sélectionner les blogueurs ? lire les blogs

La première chose que je recommande avant de vouloir travailler avec un blogueur, c’est de lire les blogs.  Comme je disais plus haut, un blog c’est une personnalité, un positionnement, des valeurs, si l’un de ces facteurs ne convient pas aux objectifs, l’image ou à la cible de votre marque alors il ne faut pas travailler avec celui-ci.

C’est seulement en rentrant en profondeur dans l’univers des blogueurs que vous pourrez vous faire une première idée. Cela prend du temps, c’est un réel investissement mais le temps que vous prendrez à faire ceci, vous en fera gagner par la suite (et vous fera gagner de l’argent aussi).

Comment sélectionner les blogueurs ? faire de la veille sur les réseaux sociaux

Un blogueur dit influent est celui qui sait animer ses réseaux sociaux régulièrement et interagir avec sa communauté. Selon ses affinités il va avoir ses réseaux privilégiés (souvent Twitter, Facebook ou Instagram) et des thèmes de prédilection qui correspondent à sa niche, ses passions. Lors de sa conférence Thibault Touzeau-Cohen nous a fait part des différentes manières d’animer ses communautés. Les blogueurs présents de façon régulière sur les réseaux sociaux et qui savent interagir avec leur communauté, se repèrent assez facilement, encore faut-il passer du temps sur les réseaux (d’où l’importance pour une marque d’avoir un bon service de social media).

Pour revoir la conférence de Thibault :

Comment repérer les blogueurs : Echanger, créer des liens en direct

Nous l’avons vu lors du salon, il est important d’échanger avec les blogueurs pour « dédiaboliser » ce medium qui fait peur à beaucoup d’entre vous. C’est ainsi que vous en connaitrez un peu plus sur leur personnalité et que chacun pourra répondre au mieux aux attentes de l’autre. Plusieurs moyens sont à votre disposition : les #Apérovoyageurs organisés par Les Passeurs d’Aventures sont des soirées sympas pour parler voyages et établir un premier contact autour d’un verre, vos propres événements pour blogueurs, des rendez-vous personnalisés, des conférences, des petits déjeuners discussion avec 5-6 personnes… C’est en nous rencontrant que vous pourrez aussi vous faire une idée de notre professionnalisme, du niveau de confiance que vous pourrez nous accorder et par la suite ce que vous pourrez nous proposer pour répondre à nos attentes. Créer un lien direct avec les blogueurs est INDISPENSABLE.

Comment sélectionner les blogueurs : parler entre marques, OT, TO

D’autres offices de tourisme, TO ou marques travaillent déjà avec des blogueurs ? Vous les connaissez alors parlez-leur. Eux savent avec quel blogueur il est agréable de travailler, celui qui fournit un travail à hauteur de ce qu’une marque recherche, celui qui a une attitude professionnelle, positive,… Comme dans tous les milieux, c’est le bouche à oreille qui marche le mieux.

Et le ROI alors ?

Vous voulez calculer un retour sur investissement sur vos actions avec des blogueurs ? il n’y aucun outil aujourd’hui qui puisse calculer ce genre de chose. Comme dit plus haut, un blog voyage est un medium qui sert avant toute chose à travailler la notoriété d’une destination, d’un produit, d’une marque. Un blogueur avec une approche sérieuse connaît sa communauté, ce qu’il peut leur recommander et derrière cela déclenchera certainement quelques réservations d’activités ou de nuitées d’hôtels tant l’attachement du lecteur au blog est important et tant il a confiance… On a pas mal de commentaires sur nos blogs qui vont dans ce sens.

Avec le recul que nous avons sur nos actions avec l’Allemagne et la Catalogne, nous pouvons vous dire que les retours sont bons, les commentaires reçus sur nos réseaux sociaux et blogs sont positifs et ont donné envie de découvrir ces deux destinations autrement. Sur ces deux campagnes, nous avons assuré à 4 le buzz sur les réseaux sociaux pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois puisqu’il y a ce qu’il se passe en direct lors du voyage puis les publications sur nos blogs, qui elles restent à vie en ligne. Si nos clients avaient dû investir le même montant en médias traditionnels, ils auraient certainement eu beaucoup moins de visibilité ou en tous cas une visibilité à court terme.

Si on cumule les audiences d’un blog voyage et de ses réseaux sociaux, elles sont égales à celles de la presse spécialisée voyage. Travailler avec des blogueurs voyage et en attendre un retour sur investissement en affiliation est à mon sens un peu prématuré.

Travailler avec des blogueurs voyage : conclusion

Pour conclure, je citerai Mathilde Khlat du magazine Tourmag qui a résumé notre métier ainsi : « Un blogueur, c’est un être hybride entre un communiquant, un geek et un community manager ». Il y a un peu de vrai dans cette phrase.

Un blogueur est avant tout une personnalité passionnée qui a à cœur de partager des choses qui lui ressemblent et qui plaisent à sa communauté.

Un blogueur est webmaster, photographe, vidéaste, rédacteur, community manager, commercial… Un blogueur est un couteau suisse !

Un blogueur a un/des talents et peut vous aider à promouvoir votre destination ou vos produits d’une manière authentique, visuelle et attachante, encore faut-il que vos objectifs rejoignent ses attentes.

Un blogueur n’attend pas votre visibilité comme on peut encore l’entendre souvent, un blogueur vous ouvre les portes de son influence.

Un blogueur a beau être passionné, il ne peut pas vous offrir tout son savoir-faire gratuitement. Le temps, c’est de l’argent.

Le medium blog devient par la force d’internet un outil de promotion, à vous de savoir ce que vous attendez de celui-ci et à nous blogueurs de poser les limites de ce que nous pouvons faire et ne pas faire avec les marques pour rester nous-mêmes, pour nous rester fidèle et fidèle ce qui a fait notre notoriété.

Revoir la conférence Blogueurs/Marques : un relation win-win

Previous
Next

Comments are closed.