wearetravel14

10 Trucs à retenir de #wearetravel14 pour les blogueurs

Le 19 septembre dernier se déroulait à Cannes le 1er salon des blogueurs voyage jamais organisé en France. Cela fait quelques années que ce type de rencontres existe à l’étranger, nous avons désormais la nôtre. C’est un projet ambitieux dans lequel s’est lancé Xavier Berthier du blog 4 coins du monde en début d’année et il a relevé le défi avec succès. Bravo à toi pour cette organisation sans faille.

Salon des blogueurs - Photo de groupe Kevin SB

©Kevin SB/ kevinsb.fr

Je faisais partie de la délégation de 70 à 80 blogueurs ayant répondu présente à Cannes et ce pour donner deux conférences. J’ai décidé de faire un bilan plutôt axé contenu de cette journée pour le site du collectif et le sépare volontairement en 2 : celui-ci s’adresse aux blogueurs et le prochain s’adressera aux marques.

 Voici donc les 10 trucs à retenir avant de travailler avec des marques ou des destinations.

 L’importance d’avoir une niche

Je sais que ce mot fait bondir certains et pourtant il a son importance ! Une niche, c’est le positionnement de votre blog. Dès son arrivée sur  votre site, votre lecteur doit savoir qui vous êtes, à qui vous vous adressez et sur quoi vous écrivez. Si vous êtes une communauté, seul(e) à écrire, voyagez en couple, si vous avez un domaine ou une destination que vous privilégiez, dites-le. Tout ce qui vous représente et qualifie votre blog doit être résumé en une phrase que l’on appelle la baseline !

Pour vous donner quelques exemples, dans le collectif Aurélie a positionné son blog sur voyage et photo, Julie sur les carnets de voyage et les bonnes adresses, Julien le voyage avec des polaroïds et moi sur voyager seule. Dire que votre blog est centré sur le voyage est bien trop large. Seules les personnes ayant une forte personnalité ou connues par ailleurs peuvent se payer le luxe de positionner leur site sur leur seule personne.

Connaître son audience

Savez-vous à qui vous vous adressez quand vous écrivez ? Si vous répondez non et bien c’est une erreur ! Vous devez absolument savoir si vos lecteurs sont des hommes, des femmes, quel âge ils ont, comment ils voyagent et ce pour vous adresser à eux de la meilleure façon qu’il soit… Pour commencer, vous pouvez fouiller dans les statistiques de vos réseaux sociaux favoris. Cela vous donnera une première idée qui vous permettra d’adapter votre discours à vos lecteurs. Ensuite vous pourrez régler google analytics pour qu’il vous donne toutes les infos quantitatives. Pour le qualitatif, vous n’aurez d’autres solutions que de passer par un sondage.

Travailler son contenu

Sans contenu, pas de visibilité. Sans visibilité, pas d’audience. Tout cela est assez mathématique finalement non ? La première des choses quand on commence un blog est de produire du contenu pour inciter les internautes à venir et revenir. Plus vous aurez d’articles, plus votre blog sera référencé et plus vous serez visible ! Alors hop hop hop à vos idées, à vos claviers, à vos publications !

Construire son influence et traiter chaque réseau social comme s’il était unique

Comme tous les intervenants l’ont dit lors des conférences, ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux est aussi important que ce qu’il se passe sur vos blogs. C’est la base de votre influence. Votre priorité est votre niche bien sûr. Dans le même temps, interagissez sur d’autres domaines qui vous intéressent. Tout est possible : de la photo à vidéo de voyage en passant par le tricot. Je plaisante mais c’est comme cela que vous irez glaner des followers venant d’univers variés qui s’intéressent aussi à celui du voyage.

Lors de ma conférence, j’ai cité comme exemple Audrey de Roulettes et sac à dos. Elle voyage en fauteuil roulant et est la mieux placée pour parler du handi voyage. Qui à part une autre personne confrontée à une situation de handicap au quotidien peut avoir une autorité sur ce domaine ? En même temps elle ne va pas parler que de cela, elle va aussi partager ses centres d’intérêts et ses découvertes et glaner des followers valides ! De mon côté, je suis influente sur le voyage en solo mais les personnes voyageant en couple vont aussi me suivre pour les histoires que je raconte.

Etre « influent sur le voyage » ne veut rien dire. C’est un domaine où tout le monde est potentiellement influent comme je l’avais dit dans mon interview pour le salon des blogueurs : ma soeur, mon père, mon chat… Chacun peut partager ses vacances sur les réseaux sociaux, ses avis sur Trip advisor ou ses photos sur flickr et faire rêver. A nous blogueurs, on nous demande d’être des experts, de proposer quelques petites choses en plus qu’une personne lambda.

Pour compléter cela, un point qui n’a pas vraiment été abordé mais que je trouve intéressant, est la bonne utilisation du hashtag. Il ne faut pas oublier qu’avant d’être un outil marketing, le hashtag est un outil de recherche. Plus il sera compliqué moins on vous trouvera (et moins on vous partagera). #pays #ville #voyage suffit s’il n’y a pas de hashtag marketing derrière votre voyage.

Si vous n’étiez pas au salon, je vous invite à voir la conférence de Thibault Touzeau-Cohen de Voyager Loin sur ce sujet.

Savoir où vous voulez aller, avoir un minimum de stratégie

Tout comme la niche, savoir ce que l’on veut faire de son blog est important. Il est tout aussi intéressant de savoir ce que l’on ne veut pas en faire.  Exemple : vous n’êtes pas prêt à faire de revue d’hôtel, vous ne voulez pas parler d’expériences sportives ou de gastronomie, tout cela vous devez le savoir pour le jour où vous serez invité en blogtrip. Si celui-ci est centré sur un domaine qui n’est pas de votre compétence ou à votre goût, ne l’acceptez pas ! Mieux vaut dire non que d’accepter un voyage dont vous ne saurez pas parler ou profiter. Vous perdrez du temps et ferez perdre de l’argent à ceux qui vous invitent. Mieux vaut mieux anticiper toutes ces questions.

A ce sujet je vous conseille de lire cette fiction sur l’autodestruction d’un blogueuse par son manque de positionnement et de stratégie. Très instructif.

Fidéliser son lectorat en partageant histoires et émotions

Forcément je touche à un secteur qui me parle. Selon moi le voyage c’est avant tout vivre des émotions au travers de mes rencontres, d’une nature exceptionnelle ou d’une montée d’adrénaline. Sans émotion j’ai beaucoup de mal à écrire. Je privilégie donc les histoires, celles qui font mes voyages et qui, force est de constater, inspirent mes lectrices.  Il en est de même pour la lecture et c’est certainement l’une des raisons pour lesquelles j’ai beaucoup de mal à lire les billets très orientés SEO.

Pour vous faire la main, essayez de publier une petite histoire sur vos réseaux sociaux (comme nous l’avons fait à l’oral lors de ma conférence) et peut-être oserez-vous vous lancer sur votre blog plus tard.

Vos histoires et vos expériences reflètent votre personnalité et fidélisent votre lectorat. Un lecteur fidèle qui vient et revient encore grâce à vos écrits est plus intéressant (rapport à votre influence) qu’un lecteur qui arrive grâce à google.

Echanger, partager et créer des liens avec les autres blogueurs

Vous l’avez tous remarqué ce week-end, quand on se rencontre entre blogueurs, il y a une émulsion qui se créé. On a le même centre d’intérêt (même si on voyage tous différemment), on se comprend quand on se parle et cela devient plus facile d’interagir sur les blogs et réseaux sociaux entre nous comme il est plus facile de mettre des liens dans nos blogs… La vie virtuelle c’est bien, la vraie vie c’est pas mal non plus non ? Entretenez cela !

Echanger avec les marques

A partir du moment où vous avez un minimum de visibilité et d’influence, vous pouvez prétendre travailler avec des marques. Si vous êtes comme nous dans le collectif, vous voulez que l’on vous propose des projets qui vous ressemblent ? Oui alors le mieux est d’échanger avec les marques, comme cela s’est fait ce week-end, pour que l’on vous propose des choses qui correspondent à votre personnalité ou que vous puissiez proposer des projets qui vous tiennent à cœur. Attention il n’est pas question ici de demander un week-end gratos ! Je rappelle comme on l’a entendu ce week-end qu’à partir du moment où vous répondez positivement à une invitation, vous aurez des comptes à rendre alors… Plus vous aurez d’infos et plus vous connaitrez vos interlocuteurs, plus ce sera facile (et inversement).

N’oubliez pas l’essence même du voyage

On a beaucoup parlé de marketing ce week-end et comme Jerson de Blogtrip.fr le soulignait, il ne faut pas oublier l’essence même de nos voyages et pourquoi nous avons créé nos blogs. Aujourd’hui les marques les utilisent de plus en plus comme moyen de promouvoir un produit ou une destination mais de notre côté nous devons avant tout publier du contenu qui plaise à nos lecteurs et qui nous ressemble. C’est aussi l’intérêt des marques avec lesquelles nous travaillons. Elles viennent nous chercher pour notre visibilité mais aussi pour ce que nous sommes. Si nous changeons cela n’a plus d’intérêt, ni pour elles, ni pour nous.

Revoir la conférence où nous avons abordé ensemble ce sujet :

S’amuser

Nous avons créé nos sites par passion, enfin j’espère que c’est la raison la plus forte pour tout le monde. C’est avant tout un plaisir de voyager, d’écrire et de partager nos photos, vidéos et nos expériences. Que cela ne change pas ! Amusons-nous, amusez-vous. Plus vous prendrez de plaisir à voyager à titre personnel ou professionel et plus cela se ressentira dans tout ce que vous partagerez sur vos blogs et vos réseaux sociaux.

Pour conclure :

Essayer de vivre de son blog n’est pas chose aisée et seuls les plus investis réussiront. C’est un travail de longue haleine et mieux vaut partir sur de bonnes bases. Appliquez celles-ci avant même d’essayer de commencer à travailler avec les marques mais retenez une chose : plus vous travaillerez votre contenu et la qualité de celui-ci, plus vous avancerez dans le bon sens !

Je profite de ce billet pour dire un grand merci à tous les participants, blogueurs et marques, pour votre bonne humeur, vos compliments, vos sourires, vos yeux qui ont pétillé tout le week-end et tout simplement le plaisir partagé d’être ensemble ! C’était une super fête et j’espère que grâce à vous, grâce à nous tous, notre expertise, l’industrie du tourisme en France va enfin se réveiller et réaliser tout le potentiel de ce nouveau media. Vivement #wearetravel15

Previous
Next

Comments are closed.